Excite

Des policiers arborent des foulards à tête de mort lors de manifestations, la polémique

  • Twitter @Camille_Goret

Le décès tragique du jeune militant Rémi Fraisse, 21 ans, décédé lors des manifestations contre le barrage de Sivens le 26 octobre dernier, a entrainé de nombreuses protestations.

Dans plusieurs villes de France, on a compté de fortes mobilisations qui ont souvent touné à l'affrontement entre policiers et une petite poignée de casseurs.

Pourtant, il semble que la situation ne soit pas aussi claire qu'il n'y parait. Samedi 1 novembre à Nantes a eu lieu une manifestation en hommage à Rémi Fraisse. Sur certains clichés publiés, on peut apercevoir des policiers encagoulés et munis de matraques télescopiques. Mais en y regardant de plus près, il semble qu'un des policiers portait un foulard avec un imprimé tête de mort. Le même imprimé qui avait fait polémique en janvier 2013 après qu'une photo d'un légionnaire avec ce même foulard ai circulé sur internet. L'homme avait d'ailleurs été sanctionné par l'armée française.

Pour Metronews, Fabien Vandermerlick, secrétaire national au syndicat de police Alliance,a déclaré qu'il n'y voyait rien de choquant : "Si ces clichés sont authentifiés, il n'y a rien de choquant, j'espère qu'il ne sera pas sanctionné. Les policiers ne vont pas arriver en costard cravate pour arrêter des casseurs. Pour s'infiltrer, les policiers ne doivent pas se faire repérer. Et puis, ce jour-là peut-être que le fonctionnaire n'avait rien d'autre sous la main que ce tissu."

Une explication qui peine à convaincre d'autant plus que plusieurs policiers auraient été aperçus avec ce type de foulard alors même qu'ils portaient leur brassard de police, donc ne cachant pas du tout leur qualité de policier.

Le Parti d'extrème gauche a demandé des explications sur cette affaire. Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche, a déclaré : "C'est sidérant. Je demande une clarification du gouvernement sur ces tenues agressives, où l'on a l'impression que ces policiers vont au combat. Leur but n'est clairement pas de calmer les tensions".

Regardez bien dans la vidéo ci-dessous à partir de 7'50 minutes, on peut apercevoir un policier avec un foulard à tête de mort.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017