Excite

Deux hommes gays et un couffin au cinéma

Comment éviter de tomber dans les travers perpétuels de l’homosexualité? Sujet difficile, tabou, peu conventionnel, les dénominations sont nombreuses pour laisser dans l’oubli un thème aussi important. Vincent Garenq, réalisateur du film "Comme les autres", s’est collé à l’exercice, très réussi.

Les mentalités évoluent, l’homoparentalité pointe le bout de son nez. Après le pacs, les temps ont changé. Ça pourrait être l’entrée en matière du film qui sort ce mercredi dans 250 salles. L’histoire est centré sur deux hommes (Lambert Wilson et Pascal Elbé), gay, l’un veut adopter, l’autre est plutôt réticent.

Il y a sept ans, Vincent Garenq avait présenté un projet de documentaire similaire à son film actuel. Les financeurs lui ont rapidement fermé les portes: "Un producteur, aujourd’hui sur une chaîne de télé, m’avait même affirmé: les homosexuels ne devraient pas avoir le droit de faire d’enfants". Après de nombreux bras de fer, "Comme les autres" s’invitent dans les salles de cinéma. L’essai est concrétisé.

Sans en dire trop, mais suffisamment pour vous donner envie d’y aller, le contexte tourne autour d’un couple confronté aux problèmes de stérilité et de recherches d’une mère porteuse. Tantôt drôle, tantôt grave, la réalité de l’adoption chez les homosexuels est un véritable chemin de croix.

Soutenus par Canal + et France 3 qui cofinancent le film, les deux chaînes ont prévu de diffuser en prime time "Comme les autres", après son exploitation dans les salles.

Photo : Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017