Excite

Devenez producteur avec My Major Company

Leur truc en plus reste bel et bien les internautes. Ce sont eux qui investissent dans la production d'un artiste déjà existant et non stéréotypé par un casting ou une chaîne TV. C’est parti, on tourne.

Une équipe de directeurs artistiques s’occupe d’évaluer les candidatures qui seront déposées et de faire le tri parmi ceux qui, selon eux, ont le meilleur potentiel. Ensuite, les artistes disposent d’une page personnalisée sur laquelle ils peuvent faire découvrir leurs univers musicaux aux internautes. Ces derniers investissent sur les chanteurs ou les groupes qui les séduisent moyennant un montant minimum de 10 euros.

Si un artiste parvient à recueillir 70 000 euros, il passe alors à la phase d’enregistrement de son album en studio et il peut également créer son vidéoclip ou encore promouvoir ses morceaux à la radio.

Sur ce budget, My Major Company s’efforcera de limiter les coûts de création de l’album à 50 000 euros et s’assurera de disposer au minimum de 40 000 euros pour la promotion des artistes. Elle s’attribue 30% des revenus et compte également sur la publicité sur son site pour générer d’autres bénéfices. L’artiste, de son côté, a la garantie de recevoir 20% du revenu net de ces ventes (après une part de 15% pour les distributeurs) tandis que les internautes “producteurs” se partageront 30 % du chiffre d’affaires.

Leur statut de producteur leur donne accès par ailleurs à une section VIP du site via laquelle ils peuvent entrer en contact avec le ou les artistes qu’ils ont promu. Ainsi, ils pourront suivre les différentes étapes de l’enregistrement, participer au choix des pochettes de disque ou au scénario des clips de leur(s) jeune(s) étalon(s).

My Major Company ressemble à ce que fait déjà l’autre start-up française, Spidart.

Deux artistes ont déjà recueilli les 70 000 euros pour enregistrer leur album. Le tout premier à remporter la mise est Grégoire. Récemment Thierry de Cara s’est hissé également dans la production de son album.

Agé de bientôt 29 ans, Grégoire écoute aussi bien David Bowie et Elton John que Jean-Jacques Goldman et les Beatles. Il fait de la pop et si vous souhaitez en savoir plus sur lui, découvrez sa vidéo :



Et celle de Thierry de Cara :



France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017