Excite

Difficile d'être président

Gouverner la France semble suffisamment difficile pour se poser la question d'un second mandat: humilité ou aveu d'impuissance, les avis sont partagés après l'intervention télévisée du chef de l'Etat.

"Face à la crise"

Le président Nicolas Sarkozy était attendu au tournant hier soir, "Face à la crise" qui fait descendre des Français inquiets dans la rue. Deux choses ont retenu l'attention lors d'une intervention télévisée qui n'a pas appris grand-chose aux Français.

La première concerne l'abolition de la taxe professionnelle pour toutes les entreprises, cette légende serinée par Jacques Chirac depuis 2004 mais que personne n'arrive à mettre en place ni même à assouplir.

La seconde, que le métier de président serait apparemment suffisamment difficile pour douter vouloir se préparer à un deuxième mandat. Ceux qui exercent un métier pénible et à qui l'on a rabâché "travaillez plus pour gagner plus" apprécieront certainement de savoir que certains métiers sont au-dessus de ce bon conseil.

Pour espérer des mesures concrètes de la part du chef de l'Etat, il faudra probablement attendre le résultats des rencontres qui s'amorcent le 18 février prochain.

Il a dit

"Crise ou pas crise c'est difficile d'être chef de l'Etat d'un grand pays comme la France".

"Mon métier est très difficile".

Le best of

Isoler des citations est une chose, les voir exprimées avec le dodelinement de la tête à faire verser une larme, en est une autre, alors voici quelques extraits vidéos.

La revue de presse de France 24



Photo: © La Documentation française.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017