Excite

Disparition du cinéaste Anthony Minghella

De lui on retiendra surtout "Le Patient anglais". Une fresque romanesque, consécration de sa carrière, qui lui valut 9 Oscars en 1997 dont celui de meilleur réalisateur et de meilleur second rôle pour la Française Juliette Binoche.

Anthony Minghella est mort, mardi 18 mars, à Londres d'une hémorragie après avoir été opéré la semaine dernière d'une tumeur au cou. Sa disparition laisse en deuil le cinéma anglais dont il était l'un des meilleurs représentants.

Fils d'immigrants italiens installés sur l'île de Wight, au large de la côte sud de l'Angleterre, Anthony Minghella a débuté sa carrière comme scénariste au théâtre puis à la télévison. Ce n'est qu'en 1990 qu'il s'attaque au cinéma et réalise "Truly, Madly, Deeply", une comédie romantique déjà remarquée par la critique.

Sept ans plus tard, il atteint son apogée avec "Le Patient anglais". L'histoire d'un cartographe anglais, en pleine seconde guerre mondiale, gravement brûlé après le carsh de son avion.

Le succès ne s'arrête pas là. En 1999, il signe "Le talentueux M. Ripley", sélectionné dans la categorié meilleur scénario aux Oscars en 2000. Le film signe aussi le début de sa collaboration avec Jude Law qui deviendra son acteur fétiche. Ensemble, ils tourneront "Retour à Cold montain" (2003) et "Par effraction" (2006) avec Juliette Binoche.

Depuis 2003, Anthony Minghella était président de l'Institut du film britannique. En 2005, il monta son premier opéra, une adaptation de "Mme Butterfly". Touche à tout, il était revenu à la télévision peu avant de mourir en signant le pilote de la série "The N°1 Ladie's Detective Agency" qui sera diffusé à Pâques sur la BBC.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017