Excite

Don't ask, Don't tell, c'est fini!

Instaurée par le gouvernement Clinton en 1993, la politique Don't ask, Don't tell (Ne demande rien, ne dis rien) obligeait les militaires homosexuels à révéler leur préférence, étant ainsi radiés de l’armée.

Cette politique longtemps jugée discriminatoire par les démocrates, forçait les militaires homosexuels (gays et lesbiennes) à cacher leur orientation sexuelle lors de leur entrée dans les forces armées américaines, de peur d’être forcés de quitter leurs fonctions sur le champ. Plusieurs démocrates siégeant au Sénat ont donc demandé à la Chambre d’ouvrir le débat.

Rappelons que la politique Don't ask, Don't tell est l’une des promesses de campagne de Barack Obama de permettre à des milliers de soldats homosexuels de se distinguer par leurs aptitudes militaires et non leur préférence sexuelle. Depuis 1993, plus de 14.000 soldats ont été forcés de quitter l’armée!

Aujourd’hui, Ask and Tell

Samedi soir, les sénateurs ont abrogé le texte par 65 voix contre 31. 'Le Sénat a réalisé une avancée historique vers la fin d'une politique qui mine notre sécurité nationale et viole les idéaux que défendent nos hommes et femmes en uniforme et pour lesquels ils risquent leur vie' a déclaré Barack Obama.

Plusieurs stars américaines s’étaient ralliées à l’abolition de la loi, notamment Lady Gaga. La promulgation de cette nouvelle loi prendra quelques mois pour entrer en vigueur.

Photo: lgbtgnation.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017