Excite

DSK plus fort que Sarkozy en 2012?

Homme politique très apprécié sous l’ère Mitterrand, Dominique Strauss-Kahn a été raillé par la droite dans les dossiers sulfureux d'Elf ou la Mnef. Aujourd’hui, patron du FMI, il obtient même les louanges de Sarkozy.

Sondage: Présidentielles 2012: DSK ou Sarkozy?

De plus en plus présent, Strauss-Kahn inquiète l’exécutif. La crise économique, toujours d’actualité, met en lumière le patron du Fonds monétaire international. Politicien de gauche, économiste/juriste expérimenté, DSK a conquis les États-Unis tout comme les Français. Un sondage paru jeudi dans Marianne, montrait qu’il serait un vrai challenger aux élections présidentielles de 2012.

Si les deux hommes devaient se retrouver au deuxième tour, ce serait Strauss-Kahn qui l’emporterait avec 52% des intentions de vote contre 49% pour l’actuel président. Le bras de fer commence donc maintenant. Au premier tour, Dominique Strauss-Kahn aurait déjà une longueur d’avance de 3 points: 32% face à 29% pour Nicolas Sarkozy.

J’y vais, j’y vais pas?

Invité hier sur le plateau de RTL et interviewé par Jean-Michel Aphatie sur sa future candidature à l’élection présidentielle de 2012, Strauss-Kahn a répondu: 'Je vous fais une réponse que vous avez déjà entendu, à ce jour j’ai l’intention de faire mon mandat au FMI, mais je peux me reposer cette question dans certaines circonstances'.

Concrètement, ce qu’il faut comprendre: Dominique Strauss-Kahn est retenu jusqu’à l’automne 2012 à la tête du Fonds monétaire international, mais ne s’empêchera pas de batailler contre Sarkozy si l’occasion se présente.

Strauss-Kahn parle de la crise économique



Photo: Youtube (capture écran)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017