Excite

Education : tu n'auras pas de sexe mon enfant

La société suèdoise est particulièrement avancée en matière d'égalité des genres et démarches de réflexion sur les identités sexuées et sexuelles.

Plusieurs crèches par exemple y appliquent ce qu'on appelle la théorie du genre visant à gommer les différences garçon-fille.

Plus extrême : des parents suédois ont décidé d'élever leur enfant sans en révéler le sexe.

Depuis 2009 on ne sait toujours pas si Pop est un garçon ou une fille "Nous voulons que Pop grandisse librement, et non dans un moule d'un genre spécifique" ont expliqué les parents au journal Svenska Dagbladet. "C'est cruel de mettre au monde un enfant avec un timbre bleu ou rose sur le front. Aussi longtemps que le genre de Pop restera neutre, il ne sera pas influencé par la façon dont les gens traitent les garçons ou les filles."

Dès la naissance de Pop, les deux parents qui avaient alors 21 ans, ont choisi tous deux de travailler en part time pour pouvoir se dédier entièrement à leur enfant. Celui-ci n'est pas allé à l'école maternelle. L'enfant que l'ont dit "confiant et stable" a donc grandi entouré de ses parents, choisissant lui-même ses habits, robes et pantalons confondus. Coiffures, jouets, sport, rien n'est guidé par le genre de l'enfant.

Sa mère soutient que pour elle son enfant n'a pas de sexe, qu'il n'est ni une fille ni un garçon. "C'est seulement Pop".

Le combat pour l'égalité du sexe est pris très au sérieux dans les pays nordiques. Le genre représente un domaine d'étude important dans de nombreuses disciplines : art, histoire de l'art, histoire, anthropologie, sociologie, psychologie ou psychanalyse. La société s'interroge sur la manière dont les normes et les conventions se reproduisent jusqu'à sembler naturelles.

" De nombreux parents en Suède élèvent leurs enfants de façon aussi neutre que possible, dans le but de leur donner plus de possibilités, au lieu de les limiter " explique Mia Sjöström qui a révélé l'affaire.

Les parents suédois ne sont pas les seuls a expérimenter ce type d'éducation non conditionnée par l'identité sexuelle. Storm est un autre enfant sans sexe. Il est canadien et est né en 2011. Quant à Sasha le petit britannique, il n'a appris qu'à l'âge de 5 ans qu'il était un garçon. "Les filles et les garçons? C'est pareil" aurait-il répondu.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017