Excite

Elections espagnoles: Zapatero distance son rival conservateur

Face à son opposant de droite, Mariano Rajoy, José Luis Zapatero remporte selon les sondages le second débat télévisé de la campagne pour les élections législatives du 9 mars.

Le premier débat du 25 février a été suivi par 13 millions de téléspectateurs. Zapatero, 47 ans, s'étant trop concentré sur son bilan, avait perdu légèrement pieds face aux attaques de Rajoy. Tendu, il n'avait pu exprimer de manière claire sa politique antiterroriste, l'imigration dans le pays ou encore le ralentissement économique.

Lors du deuxième débat le 3 mars Zapatero, beaucoup plus posé, le visage concentré, a exposé son programme pour les quatre prochaines années. Alors que son adversaire n'a cessé de répéter ses attaques du premier débat. Résultat: "Vous avez été brillant", a lâché le leader de l'opposition de droite sur un mode ironique mais pouvant aussi sonner comme aveu d'impuissance.

Les deux candidats ont d'abord débattu l'un après l'autre de leurs propositions en matière d'économie, reprenant les offres déjà faites lors de la campagne: l'objectif étant le plein emploi, la hausse des salaires et retraites minimums pour Zapatero; l'exonération d'impôts pour ceux gagnant moins de 16.000 euros par an et réduction des dépenses publiques pour Rajoy.

Ils se sont ensuite longuement affrontés sur l'immigration. La tentative avortée de négociations de Zapatero avec l'organisation indépendantiste basque armée ETA a été âprement discutée. Rajoy a accusé son opposant d'avoir menti aux Espagnols en négociant politiquement avec l'ETA.

Les premiers commentaires des journalistes politiques sont en faveur de Zapatero. "M. Rajoy a signé sa fin politique en tant que leader du PP", a tranché José Maria Calleja, journaliste politique indépendant à l'issue du débat sur la télévision publique. "Zapatero répond avec des propositions au catastrophisme de Rajoy", titrait pour sa part le journal de centre-gauche El Pais.

Le chef du gouvernement socialiste José Luis Zapatero l'a emporté avec une avance de 15 à 20 points sur son rival conservateur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017