Excite

En Californie, les Latinos sont désormais la majorité

  • Getty Images

Selon les données du Bureau du recensement, publiées cet été, «au 1er juillet 2014, près de 14,99 millions de Latinos vivaient en Californie, dépassant les 14,92 millions de Blancs que compte l’Etat» rapporte le quotidien local The Los Angeles Times.

Ce constat n’est pas une surprise pour les spécialistes. Le basculement avait été annoncé pour 2013, puis retardé plusieurs fois. Les chiffres officiels en ont finalement établi la date. «La Californie est désormais le premier parmi les grands Etats du pays et le troisième en tout - après Hawaï et le Nouveau-Mexique - où la population blanche n’est pas majoritaire», précise le quotidien de Los Angeles.

«La population américaine compte 55,4 millions de Latinos», dont la plus grande communauté vit en Californie, et notamment dans le comté de Los Angeles. La croissance de cette communauté ne s’explique «pas uniquement par l’immigration, mais aussi le fait que les immigrés de deuxième et troisième générations fondent des familles».

Autre tendance révélée par les statistiques : un âge médian plus faible chez les Latinos que chez les Blancs (29 ans contre 45). Cette population active plus importante compense les départs en retraite de la génération des baby-boomers, comme l’explique au LA Times John Malson, démographe au ministère californien des Finances.

Les résultats du Bureau du recensement sont «en quelque sorte la reconnaissance statistique officielle d’un phénomène à l’œuvre depuis quasiment une génération», estime le professeur Roberto Suro, de l’université de Californie du Sud (USC). Un phénomène appelé à se poursuivre : de 12 % en 1970, la part de Latinos dans la population californienne est passée à 25 % en 1990, et devrait atteindre 49 % à l’horizon 2060.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017