Excite

Enfant trouvé à Marseille: la "mère" a menti

L’affaire se corse et devient de plus en plus mystérieuse depuis que les tests d’expertise ADN ont annoncé la couleur: la femme qui prétendait être la mère biologique du petit Mohammed, deux ans et demi, retrouvé tout seul au mois d’août dans la cité de Fonscolombes à Marseille, ne l’est pas.

Lire notre article.

Le petit garçon avait été retrouvé le 5 août dernier sur une esplanade de cette cité de Marseille et malgré un appel à témoins, durant deux semaines personne ne l’avait réclamé, jusqu’à ce que la prétendue mère se manifeste.

Selon la version des faits que la "fausse maman" a donné, elle se serait rendue dans son pays d’origine, en Algérie, avec l’intention de voir sa mère malade. Pour des problèmes de passeport, elle n’aurait pas pu emmener son "fils" Mohamed et l’aurait donc confié à une amie en situation irrégulière. La clandestine ayant perdu l’enfant n’aurait pas osé déclarer sa disparition à la police de peur d’avoir des ennuis avec les autorités françaises.

Face à cette histoire pour le moins alambiquée, la femme de 34 ans, résidente régulière en France, a été présentée mercredi à un juge d'instruction qui l'a mise en examen pour simulation d’enfant, aide au séjour irrégulier et faux en écriture publique. Désormais sous contrôle judiciaire, la soi-disant maman a l’interdiction de quitter le territoire national. La nounou clandestine est toujours recherchée par la police et la fausse mère qui aurait pris en charge Mohamed peu après sa naissance, en 2006 se défend des accusations qui lui sont faites en évoquant une adoption qui aurait été validée par un magistrat algérien.

Le mystère de cette histoire reste entier, qui ment, qui dit vrai? La police a encore du mal à reconstituer l’histoire du petit garçon abandonné dans une cité.

Photo: sipa

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017