Excite

Espoir ou réalité pour Ingrid Betancourt?

Après les récentes informations faisant état d'une détérioration de la santé de la franco-colombienne, le gouvernement colombien hausse le ton.

Hier soir, le gouvernement a proposé d'échanger, sans délai, l'otage Ingrid Betancourt contre les guérilleros des FARC. "Les bases juridiques d'un échange humanitaire sont jetées et nous avons réduit autant que possible les exigences", a déclaré Luis Carlos Restrepo, haut commissaire colombien à la paix.

Si Ingrid Betancourt meurt, les FARC seront les seuls responsables. Bogota ne cesse de le rappeler, voyant de plus en plus proche la maladie "mortelle", gagner la française. Mais le gouvernement colombien se dit prêt à tout pour sauver la vie d'Ingrid et celle des autres otages. "Si les FARC libèrent leurs otages, le gouvernement relâchera immédiatement et sans négociation, tous les guérilleros incarcérés. La loi le permet", a ré-affirmé Restrepo.

Le problème de l'échange humanitaire perdure. Les guérilleros ne veulent pas d'une libération sans négociation. Cela fait six ans qu'ils l'exigent. Mais sur ce point, Bogota ne cède pas, et les raisons de croire que les guérilleros vont, eux, céder, sont minces. Cependant, si Ingrid Betancourt est vraiment en danger de mort, les rebelles seraient tentés d'accepter le deal du gouvernement: car pour les guérilleros, un otage mort ne vaut plus rien !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017