Excite

Et si la Joconde était une esclave chinoise ?

  • Pinterest

Une théorie sur la Joconde fait le buzz sur internet ces derniers jours. C'est depuis la Chine que l'affaire a débuté.

Un romancier italien, Angelo Paratico, basé à Hong Kong depuis 20 ans, affirme que la Joconde serait une esclave chinoise. Pendant deux ans, il a rassemblé des documents suggérant la véracité de sa thèse surprenante. Selon lui, la mère de Leonardo de Vinci serait une femme nommée Caterina, esclave orientale d’un ami de son père. Pour lui, Mona Lisa serait le portrait de cette femme. L'italien s'est dit "sûr jusqu'à un certain point" de sa théorie.

Angelo Paratico explique que, "derrière Mona Lisa, on voit un paysage chinois, et son visage ressemble lui-même à celui d'une Chinoise". Il a d'ailleurs écrit un livre intitulé "Leonardo da Vinci: a Chinese scholar lost in Renaissance Italy" qui devrait paraitre bientôt.

Sa théorie a fait le buzz sur les réseaux sociaux; le sujet ayant été consulté plus de quatre millions de fois sur Internet et étant à l'origine de plus de 160.000 commentaires mis en ligne. "Je comprends enfin pourquoi son sourire est aussi énigmatique et insondable. Il est typiquement chinois", a ironisé un internaute.

Insolite : jet de tasse sur la Joconde !

Le célèbre tableau peint par Léonard de Vinci entre 1503 et 1506 à Florence se trouve au Louvre à Paris. Un mystère plane autour de ce tableau puisque ni l'identité du modèle, ni la commande du portrait, ni le temps pendant lequel Léonard y travailla, voire le conserva, ni encore les circonstances de son entrée dans la collection royale française ne sont clairs selon les spécialistes. Chaque jour 15 000 personnes viennent admirer Mona Lisa et son sourire mystérieux.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020