Excite

Etang de Canet : une mort en direct

L'Etang de Canet est sans aucun doute l'un des plus incroyables exemples de gâchis qui soit.

Aujourd'hui à l'agonie, l'Etang de Canet a fait le bonheur des familles de pêcheurs, des habitants des villages alentours, des touristes sensibles à la richesse de notre patrimoine… comme il a fait le bonheur de milliers d'espèces animales et végétales.

Lieu de rencontre de cinq rivières, jusqu'en 1942 l'Etang de Canet était un étang fermé. Pour éviter la montée des eaux, il a fallu intervenir sur la barre de sable que mer et vent d'Est déposaient. Mais certains esprits poussés par des causes moins nobles que la sauvegarde du site ont prévu y voir pousser non pas des essences naturelles, mais des complexes immobiliers susceptibles de rapporter un pactole. C'est ainsi qu'après avoir édifié digues et épis, murs et vannes au risque de contrarier le courant naturel, les limons se sont accumulés et la salinité de l'Etang a atteint un taux paroxysmique. Cet univers fécond est devenu totalement stérile. Les vannes installées auparavant pour sauver l'Etang sont devenues inopérantes, recouvertes de rouille.

Les seules vannes en parfait état de fonctionnement à l'heure actuelle sont celles déversant mensonges et non-dits sur le futur très proche de cette perle des Pyrénées Orientales !

En effet, si l'Etang de Canet ne fait pas l'objet d'une réhabilitation imminente, les plages de Saint-Cyprien sont condamnées à disparaître et les communes avoisinantes seront totalement submergées. Les eaux de ruissellement de Canet ne sont plus absorbées par l'Etang avant de rejoindre la mer par le grau. Le fond de l'Etang s'est relevé d'un mètre par l'accumulation des limons. Cet échange vital entre l'étang et la Méditerranée ne fonctionne plus : vents d'Est et Ouest n'ont plus la possibilité de jouer leur rôle et le déséquilibre est désormais installé tel un cancer.

Avec le massacre de l'Etang de Canet, c'est tout un écosystème qui se meurt. En quelques années, l'étang a perdu près de 500 hectares de sa superficie d'origine, des dizaines d'espèces animales et végétales terrestres et marines ont totalement disparu. Cette merveille où l'on aimait se recueillir jadis et passer des heures à observer les oiseaux, a subi de plein fouet le glaive lancé d'une main assassine…

Il est encore tout juste temps de se mobiliser pour sauver l'Etang de Canet, patrimoine naturel. Pour sauver la vie qui hier encore y vibrait, pour empêcher que dans un avenir proche, le site ne soit défiguré par l'œuvre honteuse de promoteurs peu scrupuleux. Tant qu'il n'a pas rendu son dernier souffle, les habitants des communes avoisinantes osent parfois encore y croire un peu. Il leur est même venu à espérer en des pouvoirs publics sérieux et efficaces, non obnubilés par les gains, mais soucieux de redonner vie à un site naturel en perdition et à une population humaine tout aussi exposée.

L'Association engagée dans la défense de l'environnement et plus particulièrement des zones humides (APVZH66) se mobilise corps et âme pour sauver l'Etang de Canet et la population alentour. Consulter son blog permet de comprendre comment un tel site se retrouve à l'agonie pour rien.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017