Excite

Etats-Unis : le "starbucks de l'herbe" sur la ligne de mire

Jamen Shively voyait les choses en grand. Cet ancien manager de Microsoft promettait de créer un empire du cannabis légal aux Etats-Unis. Basée à Seattle, il a annoncé que Diego Pellicer serait la première enseigne à fournir de la marijuana provenant du Mexique pour la consommation comme à des fins thérapeutiques.

Même si deux états, le Colorado et l'état de Washington, ont légalisé le cannabis à l'usage récréatif et 18 états autorisent la vente de cannabis à des fins thérapeutiques, l'utilisation, la vente et la possession de marijuana est encore illégale au niveau fédéral aux Etats-Unis et la circulation d'argent qui découlerait de la vente de cannabis pourrait constituer un délit de blanchiment d'argent.

"Le mur de Berlin de la prohibition du cannabis est faible et il tombe alors qu'on est en train de parler" a déclaré l'initiateur du "starbucks de l'herbe" qui a nommé sa chaine de distribution d'après un grand cultivateur de marijuana.

Ses principaux rétracteurs sont les activistes pro-cannabis qui voient d'un mauvais oeil les projecteurs jetés sur Jamen Shively et son projet opportuniste. L'intérêt que pourrait porter le gouvernement fédéral sur ses activités mégalo pourrait nuire à leur mouvement de réforme.

Certains y voient "une conspiration pour distribuer une substance contrôlée" et d'autres pensent qu'il devra se montrer plus transparent à l'avenir pour ne pas être éjecté.

Pour relever un tel défi, l'homme devra se montrer à la fois audacieux et humble pour éviter une attention injustifiée. Est-ce que Jamen Shively est l'homme de la situation? On peut en douter.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017