Excite

Etats-Unis: premier cas d'un nouveau-né guéri du SIDA

Une mère séropositive non traitée a donné naissance à un enfant dimanche aux Etats-Unis. Toutefois, l'enfant contaminé par le virus du sida peut contrôler sans traitement son infection. Il avait reçu des antirétroviraux moins de 30 heures après sa naissance. Ce traitement précoce explique probablement sa guérison fonctionnelle en bloquant la formation de réservoirs viraux difficiles à traiter, selon les chercheurs. Il ne s'agit pas d'une éradication du virus mais du fait que sa présence est tellement faible que le système immunitaire de l'organisme peut le contrôler sans traitement antirétroviral, expliquent les virologues.

La suppression de la charge virale du VIH sans traitement est excessivement rare. Elle est observée dans moins de O,5% des adultes infectés dont le système immunitaire empêche la réplication du virus et le rend cliniquement indétectable, précisent ces virologues.

Selon eux, ce cas pourrait changer la pratique médicale actuelle en mettant en lumière le potentiel d'un traitement antirétroviral très tôt après la naissance d'enfants à haut risque. Mais soulignent ces chercheurs, le premier objectif est d'empêcher la transmission de la mère à l'enfant. Les traitements antirétroviraux de la mère permettent actuellement d'éviter de transmettre le virus au foetus dans 98% des cas, précisent-ils. La recherche a été financée par les Instituts nationaux de la santé et l'American Foundation for AIDS Research.

La seule guérison complète officielle reconnue au monde est celle de l'Américain Timothy Brown dit le patient de Berlin. Il a été déclaré guéri après une greffe de moelle osseuse d'un donneur présentant une mutation génétique rare empêchant le virus de pénétrer dans les cellules. Cette greffe visait à traiter une leucémie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017