Excite

Femmes kenyanes en grève du sexe

Au Kenya, le mouvement de manifestation est tel que les femmes ont entamé une grève du sexe pendant une semaine. Elles en ont assez que les hommes perdent du temps dans des guerres politiques stériles.

Cette abstinence forcée a un objectif: engager de vraies réformes dans le pays. Même l’épouse du Premier ministre kenyan, Ida Odinga a rejoint le mouvement afin de protester contre les divisions entre le chef du gouvernement et le président en place, Mwai Kibaki. L’idée: pas de réforme, pas de sexe.

Depuis plus d’un an, le pays est en crise. Le chômage et la pauvreté augmentent. Les femmes ont donc décidé d’user de leur pouvoir pour secouer la société kenyane. "Les femmes du Premier ministre et la première Dame du Kenya sont avec nous. Elles nous soutiennent", souligne Carol Agenco, féministe.

Au Kenya aujourd’hui, l’idée suscite de gros débats dans la rue: "ce boycott ne marchera pas, parce que les hommes sont en colère, quand un homme est en colère, il ne peut pas avoir envie de sexe", s’indigne un Kenyan.

Devant la presse, le porte-parole du gouvernement, un peu embarrassé, à refuser de faire des commentaires. Avec cette grève du sexe, les femmes espèrent attirer l’attention et faire bouger le pays. En attendant, les ventes de revues spécialisées (pour adultes) connaissent une augmentation avérées.

Photo: abeingo.org (Ida Odinga)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017