Excite

France : ce qui change au 1er juillet

En pleine crise économique, les Français se demandent sur quels postes budgétaires faire des économies. Quelles seront les hausses ou les baisses des prestations sociales, revalorisations… ? Explications.

1/ Smic et Fonction publique. Tout d’abord le Smic sera revalorisé de 1,3% et passera donc de 8,71 à 8,82 € bruts de l’heure, soit 6,93 € nets. Concrètement un salarié travaillant 35 heures, touchera à la fin du mois 1 337,70 € bruts, soit 1 051 € nets. On compte actuellement 3,4 millions de personnes payées au Smic. Pour la Fonction publique, le barème des salaires se compte à l’indice. Pour l’État, les collectivités territoriales et la fonction hospitalière, le point de l’indice est revalorisé à 0,5%.

2/ Assurance chômage et santé. Les allocations chômage augmenteront de 1% et les chômeurs continueront de bénéficier de la couverture complémentaire santé et prévoyance de leur ex-employeur. Conditions à remplir : être déjà bénéficiaire d’une indemnité d’assurance chômage et avoir travaillé au minimum un mois dans l’entreprise.

3/ Transports. C’est toujours là que ça fâche. La SNCF augmentera ses prix sur les trains Intercités, Corail, Téoz et TER de 3,4%. Pas de hausse en revanche pour les cartes de réductions. Les transports publics en Ile-de-France subiront une augmentation de 2% : +1,50 € pour les forfaits Carte Orange et Navigo, quel que soit le nombre de zones. Le carnet de 10 tickets t+ passera de 11,40 € à 11,60 €. Vendu à l’unité, le ticket t+ restera à 1,60 €.

4/ Restauration, grande question. Le taux de TVA basculera de 19,6% à 5,5%. Le prix des menus et/ou plats dans les cafés, brasseries et restaurants devraient baisser. Chaque établissement sera libre de répercuter ou non cette baisse.

Photo : duproprio.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017