Excite

France: un lifting gouvernemental plus précis

Les principaux changements vont s'opérer au niveau des pôles communication et politique. Avec en prime la fonction de porte-parole, qui disparaît définitivement.

Elle était jusqu'ici occupée par David Martinon, qui profitait d'une couverture médiatique importante, avec un point presse quotidien. L'entourage du président l'a remercié, en lui demandant à présent de ne plus apparaître à ses côtés, sur toutes les photographies présidentielles. Il est en passe de devenir consul général de France aux Etats-Unis et de reprendre ses fonctions premières liées aux questions diplomatiques qui traitent des affaires étrangères.

Le pôle communication sera dirigé par Franck Louvrier. François de La Brosse garde sa fonction de responsable du site Internet de la présidence de la République. Mais c'est l'arrivée d'un tout jeune normalien de 24 ans, qui fait écho. Il s'agit de Nicolas Princen. Il aura la charge (ce qui n'existait pas jusqu'ici) de surveiller tout ce qui se dit et s'affiche sur la toile, de traquer le "buzz" des fausses rumeurs et de déjouer toute tentative de désinformation à l'encontre du président. But de la manoeuvre: être en constante veille et plus réactif aux informations ou aux images "malveillantes" qui sont diffusées en boucle sur le Net.

En ce qui concerne le pôle politique de l'Elysée, Olivier Biancarelli, un énarque de 36 ans, sera sous l'autorité de Catherine Pégard, conseillère politique du chef de l'Etat, et aura pour mission d'améliorer les relations de la présidence avec les parlementaires de l'UMP. Au sein de cette cellule, viendra également en renfort Jérome Peyrat.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017