Excite

Fukushima: Tepco appelle à l'aide

L'heure est grave à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, où les incidents se multiplient et où le risque d'une catastrophe majeure se profile à l'horizon.

Un aveu d'impuissance

D'après Éric Besson, le ministre français de l'Industrie, l'opérateur japonais Tokyo Electric Power (Tepco) en charge de la centrale nucléaire de Fukushima vient de solliciter l'aide des entreprises françaises Areva, EDF et du commissariat à l'énergie Atomique (CEA). Il a également déclaré 'La situation est extrêmement critique, extrêmement sérieuse. Je vois bien que l'opérateur Tepco n'a pas réussi depuis huit jours à stabiliser la situation.'

En effet depuis le tremblement de terre de Sendai qui a provoqué un violent tsunami la centrale nucléaire située dans le nord-est du pays pose problème. Nous sommes désormais bien loin des discours rassurants des premiers jours, et la catastrophe atomique majeure semble de plus en plus inévitable.

Des fuites radioactives

Sur les six réacteurs seulement deux sont stabilisés, et les quatre autres posent de graves problèmes. Depuis quelques jours les fuites radioactives se multiplient. Il est difficile de savoir exactement dans quel état se trouvent les réacteurs. D'ailleurs du plutonium vient d'être découvert dans le sol de la centrale, et l'association Greenpeace vient de déceler une radioactivité inquiétante à 40 km de la centrale.

L'action Tepco en forte baisse

D'ailleurs actuellement Tepco est dans l'impasse et semble incapable de donner un pronostic sur ce qui va se passer. Face à la chute du cours de l'action Tepco et sa suspension à la bourse de Tokyo, le gouvernement envisage de nationaliser l'entreprise. Ceci pourrait aider lors d'indemnisations pour les dégâts causés par les incidents.

Photo: Youtube

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017