Excite

G20 a un plan d'action pour enrayer la crise

Sur fond de crise économique, les dirigeants des grands pays industrialisés et émergents, réunis à l’occasion du sommet du G20, semblent vouloir trouver une solution coordonnée pour juguler la crise internationale. Dans ce projet d’action, les dirigeants ont le soucis de combiner une meilleure surveillance et régulation de la finance mondiale ainsi qu'un soutien à l'activité économique.

A l’issue d’un dîner à la Maison Blanche, la présidence française a annoncé vendredi soir qu’un plan d’action articulé autour de trois axes: soutenir l'économie, mettre en œuvre une nouvelle régulation internationale et réformer la gouvernance mondiale. Une telle stratégie concertée se traduirait par une surveillance accrue des fonds d'investissement à risques, des paradis fiscaux et des produits financiers complexes par exemple. Les pays émergents devraient obtenir un poids accru dans les institutions multilatérales telles que le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale. Un premier bilan des mesures prises devrait être dressé le 31 mars prochain, peu avant la convocation d'un second sommet du G20.

Mais Washington ne partage pas complètement cette volonté régulatrice européenne. Au cours du dîner à la Maison Blanche, le président George W. Bush a d’ailleurs réaffirmé sa foi dans les vertus du libre marché et ses craintes face à un effet contre-productif qu'entraînerait un excès de règles. La situation est délicate en cette période de transition. En effet, le président élu Barack Obama ne prendra ses fonctions que le 20 janvier 2009. Toute décision à prendre jusque-là demandera davantage de réflexion et de concertation.

Photo: La Presse

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017