Excite

G20 : Nicolas Sarkozy restera, restera pas?

Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il comptait bien faire entendre le point de vue de la France lors du sommet du G20. A défaut de faire passer les idées françaises en douceur, le Président de la République fidèle à lui-même, compte bien les imposer de force s'il le faut. Lors d'un précédent conseil des ministres, il aurait même déclaré "si ça n'avance pas, ce sera la chaise vide ! Je me lèverai et je partirai"

Alors que les enjeux de ce sommet des 20 pays les plus influents de la planète sont cruciaux pour la reprise économique mondiale, Nicolas Sarkozy part au combat, notamment en ce qui concerne l'établissement de la liste des paradis fiscaux. Il semblerait que ce soit l'un des points d'achoppement entre le Président français et les gouvernements britanniques et américains.

Si les divers gouvernements européens sont accoutumés aux coups de poing sur la table de Nicolas Sarkozy, Barack Obama, lui, risque d'être quelque peu surpris. Bien que depuis quelques jours, de nombreux coups de téléphones aient été échangés entre l'Elysée et la Maison Blanche, sans doute en vue de ne pas faire capoter complètement cette réunion capitale.

Cependant la détermination de Nicolas Sarkozy quant à une restructuration complète et majeure du système capitalisme mondial semble forte. Ainsi le monde entier aura-t-il les yeux tournés dès demain vers Londres dans l'attente de la réaction présidentielle. Une réaction somme toute bien française et qui n'a pas toujours réussi à Nicolas Sarkozy par le passé. Chacun se demande si les relations franco-américaines pourront en ressortir sans dommage.

Reste à savoir s'il s'agit d'un coup de bluff pour forcer la main des Américains et des Britanniques ou si l'Elysée mettra ses menaces à exécution ce que ne manqueront sans doute pas de condamner d'une manière ou d'une autre les autres pays présents demain à Londres pour cette nouvelle réunion du G20.

Photo : La Presse

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017