Excite

Georges Tron mis en examen pour viols

La situation s'envenime pour Georges Tron, ancien secrétaire d'Etat à la fonction publique.

Placé en garde à vue au début de la semaine, les événements se sont vite enchaînés pour l'ancien secrétaire, également maire de la ville de Draveil. Hier, Georges Tron a été mis en examen pour viols mais il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire, a annoncé son avocat, Maître Olivier Schnerb.

Par ailleurs, Georges Tron a aussi le statut de témoin pour une histoire d'agression sexuelle. Une de ses adjointes a aussi été mise en examen.

Pour les faits qui lui sont reprochés, Georges Tron risque de passer devant la cour d'assises. Selon son avocat, Me Olivier Schnerb, ces accusations seraient simplement un acte de vengeance d'anciens employés municipaux.

Georges Tron a quitté le gouvernement de Nicolas Sarkozy le 29 mai dernier et devrait retourner à l'Assemblée nationale, à son ancien poste de député, où il bénéficie de l'immunité parlementaire qui le protégera de tout contrôle judiciaire ou détention sauf si le bureau de l'Assemblée ne l'accepte.

Georges Tron est actuellement poursuivi par deux anciennes employées municipales de la mairie de Draveil, qui affirment avoir subi des abus sexuels avec notamment des séances de massage de pied désignée sous le nom de 'réflexologie plantaire' dont Georges Tron serait connaisseur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017