Excite

Google lance sa propre encyclopédie en ligne

Le secteur de l’encyclopédie en ligne est en plein boom, grâce notamment à Wikipédia. Seulement Google a décidé d’y mettre un terme en rivalisant avec Knol, contraction de Knowledge (savoir).

Le pari est culotté, car ne contre pas Wikipédia qui veut. L’encyclopédie participative joue sur les articles collaboratifs, anonymes et réactualisés en temps réel. A la différence de ce nouveau venu, qui lui, articule ses articles autour d’un seul auteur, qui les écrira et les signera.

Le fossé est important, Wikipédia et Knol n’ont alors rien en commun. Si ce n’est que Google pourrait permettre aux internautes d’ajouter des commentaires, des références ou des photos à l’article publié. Cédric DuPont, responsable produit de Knol justifie l’intérêt d’avoir un auteur unique: "Nous sommes profondément convaincus que l'identification de l'auteur, à savoir qui a écrit quoi, rend le contenu plus fiable aux yeux du lecteur. Nous voulons nous démarquer du modèle "le dernier qui parle a raison"".

Comme pour un blog, les articles les mieux notés seront en tête de liste. La classification se fait à la popularité. Les visiteurs qui laisseront une évaluation positive ou négative ne pourront ni modifier ni compléter l’article, sauf si l’auteur les autorise à le faire.

Enfin, des publicités pourront être visibles sur des articles, sur la base du partage de revenus (moitié à Google, moitié à l’auteur).

Crédit photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017