Excite

Grand-mère étranglée par sa petite-fille

Rue Oudiné à Paris, dans le XIIIe arrondissement. Une grand-mère recevait la visite de sa petite-fille le 9 juillet dernier. Cela faisait plusieurs années que la femme n'avait plus revu Lila. La jeune fille de 18 ans s'est présentée à l'improviste chez sa grand-mère, en compagnie d'une amie. Le lendemain soir, c'est avec stupeur que la police, alertée par les voisins inquiets, découvre le corps de Salima Elmori sans vie.

Salima a été retrouvée dans son appartement, la tête dans un sac en plastique et le corps recouvert de traces de coups. Les enquêteurs ont tout de suite commencer à rechercher la petite-fille de la sexagénaire, principale suspecte de l'affaire. C'est grâce à son téléphone portable que Lila a été retrouvée à Brest le 13 juillet en compagnie de sa complice, âgée de 17 ans. Les deux jeunes filles ont tout de suite été placées en garde à vue et n'ont pas tardé à avouer le meurtre prémédité de Salima Elmori.

La complice de Lila aurait frappé la première, avec un bibelot en verre. Les deux jeunes filles auraient ensuite immobilisé Salima au sol pour "lui sauter à pieds joints sur une chaise pliante posée contre sa gorge" (Le Figaro). Elles se seraient finalement servies d'un torchon pour étrangler la grand-mère. Un meurtre très violent.

Avant de s'enfuir, les deux jeunes filles ont pris le soin d'effacer toutes traces de leur présence dans l'appartement de Salima et se sont emparées de bijoux et de 6'000 euros en liquide. Lila, décrite comme un fille "en pleine dérive sociale et familiale", partie de chez ses parents à l'âge de 14 ans, aurait justifié son geste en disant: "La vieille est radin, elle n'a eu que ce qu'elle méritait". Lila et sa complice se trouvent actuellement en détention provisoire.

Source: Le Figaro

Photo: LCI

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017