Excite

Grève dans l’audiovisuel public

Les programmes des télévisions et des radios de l'audiovisuel public étaient perturbés mercredi 18 juin au matin par une grève des personnels, inquiets des conséquences de la suppression de la publicité, annoncée par surprise le 8 janvier par Nicolas Sarkozy. Aucune tranche d'information matinale n'était assurée sur France Info, France Culture et Radio France Internationale, les programmes étant remplacés par de la musique. Sur France 2, l'émission Télématin a été maintenue mais aucun journal télévisé n'a été assuré.

L'intersyndicale de l'audiovisuel public a appelé les salariés à manifester à Paris, Place de la Bastille à 14h. Les syndicats notent que la suppression de la publicité "entraînera un manque à gagner de 810 millions d'euros de recettes publicitaires, auxquels il faut ajouter le coût de remplacement des programmes (400 millions d'euros), soit 1,2 milliard d'euros, représentant environ 40% du budget de France Télévisions, et 45 millions d'euros pour Radio France".

Dans une tribune publiée mardi dans Libération, 19 cinéastes, scénaristes, écrivains et historiens soutiennent ce mouvement, soulignant que "l'avenir du service public, dont les pistes de financements apparaissent aléatoires sinon insuffisantes, ne semble ni serein, ni radieux, ni même assuré". Parmi les signataires de ce texte figurent notamment les cinéastes Alain Corneau, Cédric Klapisch et Bertrand Tavernier, ainsi que les écrivains Tahar Ben Jelloun et Jean-Claude Guillebaud.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017