Excite

Grippe: le virus se propage moins vite

Avec "seulement" plus de 1000 cas avérés de grippe A (H1N1) dans le monde, on est pour le moment loin de la pandémie annoncée il y a à peine une dizaine de jours. Pourtant l'alerte est encore au seuil 5 sur 6 et l'OMS envisagerait peut-être d'atteindre le niveau maximum d'ici quelques jours.

Ce qu'il en est en France...

En France alors que deux cas seulement de grippe A avaient été confirmés ce week-end, on apprend ce lundi que deux autres personnes ont été hospitalisées à la Pitié-Salpêtrière à Paris. Mais aux dernières nouvelles, les patients iraient bien et tous seraient de retour d'un voyage au Mexique. Le virus ne se développe donc pas encore de lui-même sur le territoire français.

Des mesures préventives concernant les voyageurs en provenance du Mexique ont d'ailleurs également été mises en place par le ministère de la santé. Roselyne Bachelot a annoncé ce matin que tous les vols en provenance du Mexique atterriraient à Roissy où une zone spéciale leur a été dédiée afin d'éviter à d'éventuels porteurs de la maladie d'entrer en contact avec d'autres passagers issus d'autres destinations.

Dans le reste du monde

José Angel Cordova, le ministre mexicain de la santé, estime lui, que la grippe est "en phase de stabilisation" et parle d'un retour à une économie "normale" d'ici le milieu de la semaine.

Pourtant à Honk-Kong on n'a pas hésité à mettre un hôtel complet en quarantaine à cause de la visite pour quelques heures dans cet hôtel d'un patient souffrant de la grippe porcine. Par ailleurs d'autres pays prennent des mesures de précaution pour éviter la pandémie. Singapour et l'Australie ont d'ores et déjà légiféré pour pouvoir assigner à domicile des personnes potentiellement contaminées.

Au Canada, en revanche on a détecté un élevage de porc récemment contaminé... par son propriétaire. Mais les nouvelles de l'éleveur et de son troupeau sont bonnes puisqu'aucun décès n'est à signaler et que tous, selon l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), seraient en voie de rémission.

Mise en garde de l'OMS

Alors que certains pays refusent à présent d'importer de la viande de porc en provenance du continent américain, il faut rappeler que le virus ne peut pas se transmettre en consommant de la viande. D'autant que le porc doit toujours se manger très cuit et à des températures élevées, ce qui ne laisse aucune chance à un virus quel qu'il soit de continuer à se développer.

Aujourd'hui l'OMS met plutôt en garde les gouvernements et les populations contre un relâchement dans la lutte contre la grippe A : il n'est pas exclu que le virus puisse reparaître à l'automne et soit à ce moment là rendu beaucoup plus virulent.

Jusqu'à présent, l'épidémie de grippe A aurait tué 26 personnes dont 25 au Mexique et une aux Etats-Unis. C'est beaucoup moins qu'une simple grippe saisonnière qui décime chaque année des milliers de personnes (environ 36 000 rien qu'aux Etats-Unis).

Photo : hurriyet.com.tr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017