Excite

Hambourg lutte contre les pipis sauvages dans la rue

  • Getty Images

Tous les guides touristiques vous le diront: le quartier de Sankt Pauli, à Hambourg, est l'un des plus animés d'Europe, revendiquant 20 millions de visiteurs par année. Dans lacité du nord de l'Allemagne, on l'a d'ailleurs surnommé «le quartier de la soif».

Les soirs de fin de semaine, la bière y coule donc à flots. Et, la bière étant composée de 95% d'eau, il va de soi que les consommateurs finissent tôt ou tard par devoir se soulager. Le besoin se faisant pressant, ils n'hésitent pas à uriner où ils peuvent: contre le mur des maisons, dans les entrées des parkings, sur le trottoir etc.

Un collectif d'habitants a fini par en avoir assez de ces incivilités urinaires. La communauté d'intérêts de St-Pauli a ainsi publié une vidéo sur sa chaîne Youtube dans laquelle elle explique qu'elle a découvert la solution miracle contre les pisseurs et urineuses sauvages: c'est le «peeback time».

La vidéo déclare : «Nous avons commencé à recouvrir les murs les plus fréquentés du quartier avec un revêtement superhydrophobe. Il rejette si bien les liquides, que l'urine éclabousse son propriétaire. Retour à l'expéditeur». Julia Starton, la porte-parole du collectif, explique que cette façon de faire envoie un message clair aux malpropres: «ce type de comportement n'est pas acceptable».

Alors solution miracle, peut-être, mais les riverains vont devoir casser leur tirelire. La peinture magique coûte plus de 80 euros le mètre carré. Insuffisant pour dissuader Julian Starton. «Si vous comparez le travail pour nettoyer tout ça, l’odeur et les dégâts que l’urine cause, alors ça vaut le coup».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017