Excite

Hillary soutiendra Obama dès samedi

Elle aurait voulu être la première présidente des Etats-Unis d'Amérique. Il en sera autrement. Elle se sera battue jusqu'au bout pour remporter l'investiture démocrate face à son adversaire, en vain. Hillary Clinton annoncera son retrait de la course à la Maison Blanche vendredi et devrait annoncer, dès le lendemain, son soutien à Barack Obama le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis. Lire l'article: Obama a crié victoire

Selon ABC, Hillary Clinton se serait rendue mercredi au quartier général de sa campagne pour annoncer à son équipe qu'elle n'aura plus besoin d'eux après vendredi. "La sénatrice Hillary Clinton présidera une soirée à Washington pour remercier ses partisans et exprimer son soutien au sénateur Obama et à l'unité du parti", explique l'équipe de campagne d'Hillary dans un communiqué.

Rassemblons les démocrates maintenant

L'heure sera désormais au rassemblement pour les démocrates. Si Barack Obama veut avoir toutes ses chances face à McCain, il devra en effet ressouder au plus vite un parti divisé par la longue confrontation qui l'a opposé à Hillary Clinton pendant des mois de campagne. Obama a par ailleurs déclaré sur CBS News qu'il étudierait l'hypothèse d'un ticket avec l'ex Première dame: "La sénatrice Clinton ne peut que figurer parmi les candidats potentiels", ajoutant qu'il était en accord avec Hillary sur bien des sujets.

Hillary à la vice-présidence?

La question de la candidature d'Hillary Clinton à la vice-présidence ne figure officiellement pas à l'ordre du jour, mais on ne parle que de ça. Les opinions sont divisées entre fiasco et succès: ""Je pense que ce serait la pire erreur qui puisse être commise. [Ce duo ne ferait que] cumuler les aspects négatifs des deux candidats", a affirmé l'ancien président américain Jimmy Carter au quotidien britannique The Guardian.

Les deux ex rivaux auraient des personnalités antagonistes, soulignent certains anaylistes. Par ailleurs, un ticket Obama/Clinton pourrait souffrir des préjugés racistes: un ticket entre un métis et une femme à la Maison Blanche pourrait être "mal vu". D'autres pensent en revanche que ce ticket "réunirait les démocrates comme rien d'autre ne pourrait le faire", a déclaré sur CNN Charlie Rangel, un parlementaire de New York.

Photo: Le Figaro

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017