Excite

Inondations et séismes sont les plus grandes menaces pour les villes

Les inondations et les tremblements de terre sont les deux catastrophes naturelles qui posent le plus de risques pour les citadins au niveau mondial, selon une étude du réassureur suisse Swiss Re.

Selon cette enquête, 308 millions de citadins pourraient potentiellement être touchés par des inondations majeures liées à une montée des eaux dans les rivières. Environ 280 millions de personnes pourraient également être touchées par des tremblements de terre sévères.

Cette étude, qui porte sur 616 centres urbains à travers le globe, évalue les risques liés à cinq types catastrophes naturelles, dont les tsunamis et les tempêtes. Elle établit une distinction entre l’impact humain, le nombre de journées de travail perdues ainsi que l’impact de la perte de productivité sur l’économie nationale.

Selon le modèle proposé, les villes asiatiques sont les plus exposées au niveau humain. La région de Tokyo-Yokohama arrive en tête, les tremblements de terre étant susceptibles d’affecter jusqu’à 29 millions de personnes dans la région. Tokyo-Yokohama arrive également en haut de classement en termes de journées de travail perdues, suivie par Osaka-Kobe et Nagoya. Selon cette étude encore, un tremblement de terre dévastateur à Los Angeles pourrait affecter autant de gens qu’à Jakarta, mais la perte de valeur au niveau des journées de travail perdues serait 25 fois plus élevée.

Pour Swiss Re, cette étude met en évidence la nécessité de comprendre ce qui permet aux villes de mieux résister ainsi que les décisions qui doivent être prises au niveau des investissements et d’infrastructures afin de limiter les pertes humaines et économiques. Actuellement 1,7 milliard de personnes vivent dans des centres urbains en péril, ce qui représente environ le quart de la population mondiale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017