Excite

Investiture Obama : Washington se charge de symboles

  • SAUL LOEB / AFP

Deuxième mandat, deuxième investiture solennelle pour Barack Obama. Des centaines milliers de personnes venues des quatre coin de l'Amérique sont attendues ce lundi pour assister à ce rituel hautement symbolique pour la démocratie américaine.

Il y a quatre ans de cela, la cérémonie d'investiture du premier président américain noir avait provoqué une liesse et un élan générale. Les tee-shirts qui s'arrachaient alors à 30 euro pièce se vendent aujourd'hui à 10 dollars les trois. Mais si le fameux "Hope" a été remplacé par un bien moins ambitieux "4 more years", l'ambiance est néanmoins joyeuse et enthousiaste en cette rare journée de retrouvailles et d'unité pour la nation.

Cette journée très solennelle durant laquelle un simple politique accède à la fonction suprême n'a pas toujours été la même. Le président Lincoln avait par exemple innové en organisant une fête ouverte au public à la Maison-Blanche. Aujourd'hui la cérémonie s'articulera autour de quelques moments cruciaux : la prestation du serment sur les marches du Capitole peu avant midi, heure américaine et l'adresse à la nation avec un discours à vocation historique.

Sont attendus une série d'intervenants triés sur le volet. "Ces personnes reflètent le ton que le président veut imprimer à sa présidence" explique l'historien Harry Rubinstein.

Une chorale de jeunes élèves fréquentant une école de Staten Island à New York, lieu dévasté par l'ouragan Sandy ouvrira la journée. La prestation devrait donner lieu à un moment de recueillement en mémoire aux quelques 131 victimes de l'ouragan sur tout le territoire américain.

Le président des droits civils et des minorités

Myrlie Evers-Williams, la veuve de Medgar Evers, un noir américain défenseur des droits des gens de couleur, assassiné par le Ku Klux Klan en 1963 prononcera ensuite l'invocation sur la bible de Martin Luther King sur laquelle Obama prêtera serment en même temps que celle d'Abraham Lincoln. En ce jour qui correspond à l'anniversaire de Luther King, Barack Obama a tenu à s'entourer des personnalités petites et grandes qui ont contribué aux avancées du pays en matière de droits civils.

Autre symbole : le poète cubain-américain homosexuel Rihard Bianco lira un de ses poèmes. Le Révérend Luis Léon, prêtre d'origine cubaine connu pour accueillir les couples gay a été choisi pour donner la bénédiction. A noter que l'église épiscopalienne à laquelle le révérend appartient accepte l'ordination de prêtres homosexuels.

L'Inauguration Day se clôturera par deux bals à la fois chics et pop. Le président a publié sur Spotify, une plateforme musicale la liste des seize chanson qui accompagneront la journée. On retrouvera les fidèles du Président comme Katy Perry, la dévouée Beyoncé, Stevie Wonder, Marc Anthony, Jamie Foxx ou encore Jennifer Hudson.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017