Excite

Iran: une révolution nommée Twitter?

Face à la fermeté excessive dont fait preuve le pouvoir iranien en place face aux médias, le web est devenu la principale source d’information pour les Iraniens et pour le reste du monde.

Regarder la vidéo des affrontements à Téhéran ici.

C’est dans ce contexte que Twitter s’est illustré. Il s’agit d’une plateforme où chacun peut envoyer des messages publiés en direct sur internet. C’est le site par qui le scandale arrive. Ainsi, et face à l’incapacité des médias classiques à fournir des informations fiables sur les manifestations qui se déroulent actuellement en Iran, Twitter s’avère d’une utilité inestimable. Certains médias occidentaux n’hésitent pas à qualifier le travail fait par Twitter de révolution2.0. Il est vrai que ce site à prouver qu’il n’est pas nécessaire de descendre dans la rue pour agir significativement sur le cours des événements.

Désormais, un ordinateur et une connexion internet peuvent faire l’affaire. « Les protestataires iraniens ont trouvé un nouveau moyen de se mobiliser et d’agir ». L’enseignement principal qu’on peut tirer de l’action de Twitter est qu’une révolution, de nos jours, peut aussi être l’œuvre des inconditionnels du clavier. Pas la peine d’être un grand orateur, charismatique et clairvoyant pour pouvoir changer les choses. Il suffit d’être passionné, fan d’internet et si possible un habitué de Twitter. En tout cas, c’est un constat qui se vérifie largement en Iran." Les manifestants s’organisent, se mobilisent et se donnent rendez-vous via Twitter". Cette situation nous rappelle étrangement celle de la Moldavie où l’on a parlé pour la première fois de la « la révolution Twitter ». Il s’agit, peut être, d’un phénomène boule de neige qui vient juste de s’enclencher.

Photo : French.irib.ir

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017