Excite

Islande : un homme abattu par la police, un acte inédit dans le pays

  • Getty Images

Le pays est peu peuplé avec 322.000 habitants. Il connaît aussi un des taux de criminalité les plus faibles au monde. C’est pourquoi l’annonce de la mort sous les balles d’un agent de la police d’un homme d’une soixantaine d’année a secoué le pays. Un fait inédit et sans précédent en aucun cas pris à la légère par la hiérarchie policière.

Le directeur de la police Haraldur Johannessen a déclaré lors d’une conférence de presse à Reykjavik capitale de l’Islande, que ses agents avaient été d’obligés d’abattre un homme pris d'une folie meurtrière dans la nuit de dimanche à lundi vers 3 heures du matin.

La victime âgée d’une soixantaine d’années s’était mise à tirer des coups de feu avec un fusil de chasse depuis son appartement, peut-être sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool.

La police avait tenté de prendre contact avec l’individu après avoir fait évacué l’immeuble, puis avait lancé des grenades à gaz pour le neutraliser sans résultat : "l’homme a commencé à tirer à travers les fenêtres de son appartement" a expliqué le directeur de la police.

La police a ensuite tenté d’entrer dans l’appartement mais a subit des tirs qui auraient pu couter la vie des agents. Ils ont fini par riposter et toucher mortellement le tireur fou. L’homme a succombé à ses blessures vers 6 heures du matin à l’hôpital dans la même nuit.

"La police regrette cet incident et présente ses condoléances à la famille", a déclaré Haraldur Johannessen.

Depuis l’accession de l’île à l’indépendance du Danemark en 1944, les forces de l’ordre du pays n’avaient jamais tué. Un acte inédit dans cette petite nation nordique où les membres de ses forces de l'ordre régulières ne sont même pas armés. En outre les fusils de chasse et les armes de poing sont interdits dans le pays. Une terre sainte pour tout Ministre de l'intérieur qui se respecte...

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017