Excite

Israël: Tzipi Livni renonce à sa mission

La chef du Kadima (parti centriste au pouvoir en Israël) n’a pas réussi à former un gouvernement après la démission d’Ehud Olmert. Actuellement ministre des affaires étrangères, c’est son président, Shimon Peres, qui lui avait demandé de constituer une coalition.

Mais la mission fut trop compliquée. Sous pression, Tzipi Livni ne s’est dit pas "prête à céder à des chantages politiques et budgétaires. C'est pourquoi nous nous dirigeons vers des élections. Je n'en ai pas peur". Cette annonce d’élections anticipées a été publiquement déclarée dimanche 26 octobre. Elles devront avoir lieu début 2009.

Que s’est-il passé?

Durant plusieurs mois, Tzipi Livni a multiplié les échanges avec de nombreux partis, espérant ainsi constituer un gouvernement fort, d’appartenance centriste. En vain malheureusement. Ces derniers jours, se sont les députés du Shass (ultra-orthodoxes, ils sont 12 sur 120 à la Knesset) et six de la Liste Unifiée de la Torah (Lut) qui ont refusé toutes négociations.



La ministre des affaires étrangères avait besoin de l’appui de ces deux formations pour obtenir une majorité au Parlement, mais la contrepartie exigée était trop risquée. En effet, les sympathisants du Shass et de la Lut voulait de la chef du Kadima qu’elle s’engage par écrit à ne négocier aucun accord avec les Palestiniens sur la question de l’annexassion de Jérusalem-est par Israël (annexassion faite en 1967).

Photo: sagabardon, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017