Excite

Italie : Berlusconi revient et pourrait même gagner

  • AFP

Il était sorti depuis des mois de la scène politique, à l'ombre de son parti protecteur et de ses affaires judiciaires.

Le temps que les réformes de Mario Monti ne s'attaquent en profondeur au moral des italiens. Car c'est bien là que Silvio Berlusconi a un rôle à jouer. Au programme du vendeur de rêves : remonter le moral de ses compatriotes. Ce sera le devoir numéro un de Forza Italia 2 : donner du courage !

A 76 ans, le président du Milan AC se met donc à nouveau en jeu. L'immunité est au bout de la victoire et cela vaut bien une petite messe.

Son parti dit-il, a mis toute son énergie à se trouver un autre leader, une personnalité qui soit à la hauteur du Berlusconi des années 90. En l'absence d'un candidat acceptable, le PDL (Popolo della Libertà) a préféré sortir la carte du Joker.

Pour l'opposition et une grande partie de l'Italie, il s'agit là du retour du pire ennemi. Pierluigi Bersani, le candidat PD (Partito democratico) du centre gauche aux élections politiques a accueilli avec amertume la nouvelle. Mais le pays traverse une crise sans précédent, le "Cavaliere" sait parfaitement communiquer avec le ventre de l'Italie, le populisme a par conséquent toutes ses chances. Silvio Berlusconi pourrait donc gagner.

Et le calendrier commence à s'ajuster au "Cavaliere". Le gouvernement a vécu un week-end particulièrement agité. L'austère Mario Monti annonce dans la foulée une démission probable. On parle d'élections anticipées. Le coup d'envoi de la campagne électorale a de fait été lancé. Le leit motif de Berlusconi sera l'austérité et l'échec du gouvernement technique de Monti, pour Bersani celui de la spéculation financière.

Les élections d'abord prévues en avril devraient être anticipées au mois de mars. Peut-être même en février. Cette précipitation obligerait le gouvernement à avorter une série de réformes encore en chantier. Paquet anti-corruption, interdictions aux condamnés de se présenter aux élections, réformes de la loi électorale, autant d'initiatives très gênantes pour Silvio Berlusconi.

La droite est divisée, la gauche est dépitée. Berlusconi revient et le spectacle ne fait que commencer.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017