Excite

Italie: loi sévère sur l'immigration

Le droit de rétention est porté à six mois mais ce qui attire l’attention, c’est que des particuliers pourront effectuer des rondes et alerter les autorités (forces de l’ordre) s’ils découvrent des migrants.

Chaque jour, les gardes cotes italiens veillent sur les embarcations de fortune qui voudraient passer sur leurs terres. 37 000 migrants sont arrivés l’année dernière, en hausse de 75%. À situation très critique, réponse radicale de Silvio Berlusconi, chef de l’État: une loi très stricte a été adoptée sur la sécurité et l’immigration.

De quoi, satisfaire les députés les plus à droite, proches de l’extrême-droite: "ce sont les gens qui ont peur et qui nous demandent de faire quelque chose sur la sécurité", indique Matteo Brigandi, député de la ligue du Nord.

L’Italie devient le pays européens le plus sévère dans la lutte contre l’immigration clandestine. Le simple fait d’être en situation irrégulière sera désormais passible de délit. La loi va plus loin, elle rend possible la dénonciation. Les citoyens peuvent effectuer des rondes à la place de la police. La gauche avec les associations de migrés dénoncent un retour au fascisme.

L’Église italienne aurait tenté d’apporter son soutien aux associations mais sans grand effet. Silvio Berlusconi sait qu’il est en position de force sur les questions de sécurité et d’immigration.

Photo: tdg.ch

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017