Excite

Japon: Etat d'alerte maximum

Le gouvernement japonais vient d'avouer que la situation nucléaire était extrêmement grave.


Une situation incertaine

Depuis plusieurs jours, le gouvernement japonais se voulait rassurant concernant la centrale de Fukushima et les incidents survenus sur les différents réacteurs de la centrale nucléaire touchés par le séisme et le tsunami du vendredi 11 mars.

Aujourd'hui, le gouvernement rompt le silence et vient d'avouer qu'il se trouve en 'état d'alerte maximum'. En effet, face à la pression politique et de l'opinion publique, il est obligé d'admettre l'évidence de la contamination. Du plutonium a été relevé dans le sol de la centrale nucléaire et la situation est plus qu'incertaine dans les six réacteurs dont les circuits de refroidissement non toujours pas été remis en marche.

Des fuites radioactives

De plus, de l'eau radioactive a inondé le sous-sol de la salle des machines des réacteurs 1, 2 et 3, et s'est également déversée dans des tunnels passant dans le sol, et aurait contaminé le rivage de l'océan Pacifique. Une eau qui pour l'instant n'a pas pu être pompée.

D'autre part, d'autres pays commencent à retrouver des traces radioactives sur leur territoire comme la Corée du Sud ou la Chine qui ont détecté des traces d'iode radioactif.

Photo:courrierblog.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017