Excite

Jean Sarkozy renonce à l'Épad

Le fils cadet du président de la République a été élu ce matin, administrateur de l’établissement public d’aménagement de La Défense (Épad). Cependant, Jean Sarkozy ne se présentera pas le 4 décembre au poste de président.

Depuis une semaine, les médias français et internationaux n’ont pas lâché prise. De concert, ils ont dénoncé une "candidature jouée d’avance", un "népotisme" exacerbé par le chef de l’État en faveur de son fils, des passe-droits inadmissibles. Malgré cela, Jean Sarkozy, conseiller général des Hauts-de-Seine, faisait fis de ces accusations, et maintenait sa candidature.

Puis coup de théâtre. Invité sur le plateau du 20h de France 2, Jean Sarkozy a annoncé : "Je ne veux pas d'un soupçon de favoritisme". Avant de lâcher qu’il renonçait à briguer la présidence de l’Épad. "Mon devoir, c'est de prendre conscience d'une situation qui peut me dépasser, d'en prendre acte. Je ne suis pas sourd, je ne suis pas aveugle".

En marge de manifestations prévues le 4 décembre prochain et aux railleries des tabloïds étrangers, le fils du Président passe la main.



Photo : rfi.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017