Excite

JO: la France se classe à la dixième position avec 40 médailles

Délusion pour certains, satisfaction pour d’autres... Les Jeux Olympiques de Pékin 2008 se sont achevés dimanche dernier sur une belle cérémonie de clôture chinoise au cours de laquelle le Président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge, a déclaré avoir assisté à des "jeux véritablement exceptionnels".

Après près de 300 épreuves sportives, de joies et de peines, les français qui se sont donnés du mal pour atteindre le meilleur d’eux-mêmes terminent à la dixième place du classement des nations. Avec quarante médailles à son actif, soit deux de plus qu’en 2000 aux Jeux Olympiques de Sydney, la France revient tout de même avec un bilan mitigé: seulement 7 médailles d’or (moins qu’à Athènes où l’Hexagone avait remporté 11 médailles en métal jaune), 16 médailles d’argent et 17 médailles de bronze.

De belles émotions

Il y a eu de très belles émotions lors de ces 29èmes Olympiades notamment grâce à l’équipe masculine de sabre et aux épéistes Nicolas Lopez et Fabrice Jeannet qui ont rempli leur contrat en obtenant de l'or et de l’argent, les deux équipes de handball masculines ont également atteint leurs objectifs. Mais la grande révélation de ces jeux, dans le domaine de la natation masculine, c’est le très sympathique Alain Bernard qui a répondu aux attentes en décrochant l'or dans la discipline reine du 100 m, l'argent sur le 4x100 m avec ses coéquipiers et le bronze sur le 50 m en nage libre.

Des déceptions

Au niveau des déceptions, il y a l’aviron, l’athlétisme et certaines personnalités qui sont passées à côté de leur compétition comme Laure Manaudou, Tony Estanguet ou Laura Flessel.

Les femmes se sont faites discrètes cette année sur les marches des podiums de Pékin et la grande rivale des français, l’Italie, s’est placée à la neuvième position pour avoir obtenu huit médailles d'or sur un total de 28 médailles ce qui a creusé la déception. Malgré tout, Henri Sérandour, le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) se veut rassurant et optimiste pour le prochain rendez-vous des Jeux Olympiques en 2012: "Le bilan est globalement positif, et il est prometteur pour l'avenir, car cette équipe [française] est jeune".

Pékin 2008 s’est achevé sur la traditionnelle formule prononcée par Jacques Rogge: "Et maintenant, selon la tradition, je proclame la clôture des Jeux de la XXIXème Olympiade et je convie la jeunesse du monde à s'assembler dans quatre ans à Londres pour y célébrer avec nous les Jeux de la XXXème Olympiade".

Photo: chine-informations.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017