Excite

Journée mondiale contre le Sida

La Journée mondiale contre le Sida a lieu le 1er décembre 2012. Pour cette 25ème journée de lutte contre le Sida, la France rend hommage aux personnes disparues mais se réjouit néanmoins de voir une diminution de plus de 5% de décès liés au virus du Sida ou du VIH. Les contaminations ont-elles-aussi diminué.

Avec cette journée mondiale contre le Sida, la France s’engage aux côtés de l’ensemble de la communauté internationale et de l’Union Européenne. La lutte contre cette pandémie mondiale est un combat de tous les instants et cela se voit dans les chiffres :

  • Plus de 360 millions d’euros sont accordés au Fonds Mondial de lutte contre le VIH/sida
  • 110 millions d’euros par an sont réservés pour acheter des médicaments UNITAID, notamment grâce à la générosité et à la solidarité des passagers aériens, avec la taxe de solidarité appliquée sur les billets d’avion
  • 2 millions d’euros par an sont directement issus des contributions au Programme commun des Nations unies sur le Sida (ONUSIDA)
  • 44 millions d’euros par an sont accordés pour des projets divers tels que l’Agence Française de Développement (AFD)

Tous les efforts produits durant toutes ces années ont en effet portés leurs fruits, puisque les traitements antirétroviraux sont désormais moins chers. De plus en plus de personnes parviennent à rester en vie avec une thérapie antirétrovirale. Soigner les malades et les garder en vie est une priorité. Pour autant, la priorité est de reculer de façon définitive la maladie. Les trois piliers de cette journée sont les traitements, la recherche et la prévention.

La prévention avant tout

Consacrer une journée mondiale contre le Sida est une bonne chose pour sensibiliser les esprits, mais la prévention reste de rigueur, quoi qu'il arrive. Le préservatif ou le dépistage reste le seul moyen de faire reculer la maladie et d'éviter la propagation de cette pandémie mondiale. Le Sida peut toucher tout le monde et toutes les classes sociales.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017