Excite

Kim Jong-un aurait fait exécuter son ex-petite amie

  • Montage Getty Images/YouTube

Selon le très sérieux quotidien sud-coréen Chosun Ilbo, le jeune dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un, aurait fait fusiller le 20 août dernier son ex-compagne. Celle-ci aurait enfreint les lois anti-pornographie en tournant une sextape avec son mari. Direction le peloton.

Hyon Song-wol, l'ex-petite amie de Kim Jong-un était accusée d'avoir filmé ses ébats intimes avec son mari. La sextape aurait été ensuite commercialisée en Chine et en Corée du Nord.

Cet écart de conduite lui a couté très cher. Elle et son mari "ont été tués à la mitrailleuse pendant que les proches des victimes observaient la scène" selon le journal Chosun Ilbo. Mais pas seulement. Selon le principe nord-coréen de "culpabilité par association", toute la famille du couple aurait été déportée dans des camps de travail.

Hyon Song-wol était une chanteuse vedette en Corée du Nord. Son groupe, le Pochonbo Electronic Ensemble faisait la propagande du régime. Elle interprétait des chansons patriotiques comme "J'aime Pyongyang" ou encore "Nous sommes les troupes du Parti".

Quant à son mari il était lui aussi un chanteur célèbre du Unhasu Orchestra. Afin de "faire un exemple", d'autres artistes renommés dans la dictature communiste auraient été contraints d'assister à l'exécution.

Kim Jong-Un et Hyon Song-wol s'étaient rencontrés il y a dix ans. C'est son père qui lui aurait demandé remettre fin à ce flirt. Mais selon certaines sources ils seraient restés amants. Cette exécution est peut-être à mettre en relation avec la nouvelle compagne du dirigeant nord coréen, Ri Sol-ju, elle même ancienne membre de l’orchestre Unashu. Pas impossible qu'elle ait demandé la tête de sa rivale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017