Excite

L’effrayant courrier de Titan à Montebourg

Dans un courrier adressé au ministre du Redressement productif, le président du groupe américain Titan explique de manière brutale les raisons pour lesquelles il refuse de reprendre l’usine Goodyear d’Amiens Nord menacée de fermeture depuis janvier.

Afin d’empêcher la fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens Nord, Arnaud Montebourg comptait sur Titan international qui avait proposé, mi-2012, une offre de reprise partielle âprement attaquée par la CGT. Le 11 février, le ministre a dû se rendre à l’évidence et annoncer que le repreneur potentiel « ne reviendra pas » à la table des négociations.

C’est à la suite d’un courrier de Maurice M. Taylor JR., président du fabricant américain de pneus agricoles, qu’Arnaud Montebourg a fait sa déclaration. La virulence de la lettre est sans ambiguïté, Les Echos en ont obtenu une copie, en voici quelques extraits :

« J'ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l'ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m'ont répondu que c'était comme ça en France (...). Monsieur, votre lettre signale que vous voulez que Titan démarre une discussion. Vous pensez que nous sommes si stupides que ça ? Titan est celui qui a l'argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Qu'a le syndicat fou ? Il a le gouvernement français. (...) L’agriculteur français veut des pneus pas chers. Il s’en fiche de savoir si ces pneus viennent de Chine ou d’Inde et si ces gouvernements les subventionnent. Votre gouvernement s’en fiche aussi. “Nous sommes français !”. (…) Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins de 1 euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. Vous pouvez garder les soi-disant ouvriers. Titan n'est pas intéressé par l'usine d'Amiens nord. »

Interrogé sur Europe 1, Michael Wamen, délégué CGT Goodyear d’Amiens-Nord a trouvé la lettre « insultante ». « Titan a du mal à percer en Europe. Ce n’est pas avec des propos comme il a tenus aujourd’hui qu’il pourra percer en Europe ! Il envoie un signal fort : ce directeur d’un groupe, d’une multinationale, est plus près d’un asile psychiatrique que d’un groupe dont il peut tenir les rênes... », déclare-t-il.

Au micro de France Info le syndicaliste ajoute : « Cette lettre vient d’un déficient mental » qui « insulte le peuple français ». L’homme d’affaire américain apparaît coutumier du fait, il est présent dans de nombreux clips sur YouTube exposant, de manière pour le moins subtile, les bénéfices d’acheter américain : « Les pneus Michelin sont faits par les Français ; les Firestone, par les Japonais. Mettre des Michelin sur des agriculteurs américains, c’est comme mettre un béret sur un cow-boy ; des Firestone, c’est comme un paysan avec un kimono. Achetez américain. »

Sur France Inter, l’avocat de la CGT, Fiodor Rilov, a déclaré qu’une plainte avait été déposée contre Titan.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017