Excite

La BD en deuil : Fred, le père de Philémon, est mort

La France est la terre des auteurs de bandes dessinées. Et elle en a de fait beaucoup plus à pleurer. Aujourd'hui c'est un autre auteur mythique qui vient à manquer. Fred, le père de la série Philémon est décédé mardi 2 avril au soir l'âge de 82 ans.

Ce sont les éditions Dargaud qui se sont chargées de rapporter la triste nouvelle : "C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons la disparition du grand enchanteur de la bande dessinée, Fred" peut-on lire dans un tweet.

Frédéric Othon Aristidès était né à Paris le 5 mars 1931. D'origine grecques, il raconte sa migration avec une belle anecdote : en 1917, alors qu'il fuyait la guerre avec sa grand-mère, celle-ci s'arrêta de nombreuses fois pour trinquer avec ses amis. Ces étapes alcoolisées lui ont fait perdre le train qui explosera ensuite sur une mine, ne laissant aucun survivant :

"C'est ainsi que ma grand-mère et ses dix enfants - parmi lesquels une petite fille de dix ans qui allait devenir une femme puis ma mère - ont été sauvés par le hasard et la musique, le sens de la fête et de l'amitié. Sinon je ne serais plus là."

Fred boulimique de dessins fondera des revues de BD et surtout Hara-Kiri, le journal bête et méchant avec François Cavanna, Roland Topor, Wolinski, Reiser, Cabu, Gébé et le professeur Choron.

En 1966 René Goscinny accepte de le publier dans Pilote. C'est dans ce magazine qu'apparaîtra Philémon, la série phare de Fred qui sera publiée jusqu'en 1987. Fred a reçu le Grand prix de la ville d'Angoulême en 1980.

Fred a également trempé dans le monde du cinéma et de la musique. Il a écrit notamment la chanson de Jacques Dutronc, "Le Fond de l'air est frais". Une bonne manière de se souvenir de cet anti-bourgeois.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017