Excite

La couverture de Montebourg n’était pas si «made in France»

On pouvait voir dans Le Parisien du vendredi 19 octobre le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg poser, un engin Moulinex à la main, vêtu d'une marinière Armor Lux et arborant une montre Michel Herbelin. Le tout pour promouvoir l'idée de rayons «made in France» dans les supermarchés.

Toutefois, la semaine dernière quelques voix se sont élevées pour souligner qu'Arnaud Montebourg n'était pas si made in France que ça sur la photo. Ainsi, rappelle le site Arrêt sur images, si la marinière est bien produite en France, il y a bien longtemps que l'entreprise Armor Lux a délocalisé certaines de ses productions. Et d'ailleurs, elle ne s'en cache pas. «La production dite de chaîne et trame est fabriquée dans les usines du Maghreb, de Bulgarie ou de Roumanie», explique le PDG de l'entreprise, Jean-Guy Le Floch, au site de décryptage des médias. C'est le cas par exemple des uniformes de la RATP, de La Poste ou encore de la police nationale, produits par Armor Lux. «On ne tiendrait jamais les prix si on devait produire en France», ajoute M. Le FLoch.

Enfin, comme le souligne le responsable du site Business Montres, Grégory Pons, dans une tribune publié par le site Atlantico, la montre qui se trouve au poignet du ministre n'est pas totalement française. «Il n'y a pas plus français, sur le papier et dans le strict respect de la loi, que cette Newport Yacht Club choisie par le ministre», écrit-il. «Manque de chance, le mouvement à quartz est suisse (manufacture Ronda), de même que son cadran et ses aiguilles. Son verre saphir est suisse. Son boîtier et ses poussoirs ne sont pas suisses, mais pas français non plus».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017