Excite

La faillite de Lehman Brothers déprime les bourses

Les bourses commencent à déprimer suite à la faillite de la quatrième banque d’investissement américaine, Lehman Brothers, qui vient d’annoncer une perte sèche de 3,9 milliards de dollars au troisième trimestre. Cette nouvelle banqueroute affole les marchés financiers internationaux qui craignent un impact fort entraînant notamment la perte de milliers d’emplois, rappelant ainsi la crise de 1929.

Sondage: la crise économique vous déprime-t-elle?

Hier le Wall Street journal écrivait que la "disparition de trois des structures d’investissement américaines les moins vulnérables, ne compromet pas le modèle bancaire qui prévaut en Europe et qui semble se porter bien". Mais en période de crise, l’esprit conservateur des européens ne les met pas toujours à l’abri des tempêtes boursières et une baisse des cours des banques a donc été enregistrée hier un peu partout dans le monde: la Bourse de Francfort affichait une baisse de 1,52% en milieu de matinée, la place financière de Londres a perdu 1,63%, Amsterdam était en baisse de 1,91%, Athènes de 3,78%, Bruxelles de 1,90%, Copenhague de 1,83%, Tokyo de 4,95% et Bombay de 2,82%.

Bien que Bercy se veuille rassurant, la Bourse de Paris a de nouveau ouvert en forte baisse ce mardi 16 septembre, le CAC 40 cédant 1,28% à 10h15, dans un marché tétanisé par les menaces en provenance du secteur financier américain. Les banques promettent de faire leur possible pour assurer de nouveau la stabilité des marchés: la Banque du Japon a ainsi injecté mardi 1'500 milliards de yens (10 milliards d'euros) dans le système bancaire, après que ses homologues américains, européenns et britanniques en aient fait de même la veille.

Photo: bloomberg.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017