Excite

La fin de la controverse sur la disparition des dinosaures ?

Maitres de la planète pendant 160 millions d’années, les dinosaures ont disparu tout d'un coup sans que l’on puisse déterminer si cet événement – il y a quelques 65 millions d’années - a pris quelques jours ou quelques siècles. Cette disparition totale a donné naissance à de nombreuses théories. Parmi les farfelues, on aura celle du massacre par des extra-terrestres ou le gobage des œufs de dinosaures par les mammifères.

D’autres, plus sérieuses, évoquent des bactéries ou des virus qui auraient décimé la totalité des dinosaures. Mais cette théorie ne tient pas puisqu’il y a toujours, au sein d’une population, des individus qui survivent et perpétuent l’espèce. Deux conceptions plus sérieuses s’affrontent depuis des années. Selon la première, ce serait un phénomène volcanique en Inde qui aurait provoqué un réchauffement de la Terre et donc la mort des grands reptiles. La deuxième se base sur la chute d’un météorite de grande taille dans le Yucatan au Mexique qui aurait eu les mêmes conséquences. Pour certains scientifiques, ce serait le cumul des deux qui auraient provoqué l’extinction des dinosaures.

Selon une publication de la revue Biology Letters cette semaine, la découverte d’une petite corne de triceratops, un dinosaure vivant dans l’actuelle Amérique du Nord reconnaissable à sa grande collerette et à ses trois cornes, semblerait donner raison à la deuxième théorie puisque ce fossile était à 13 centimètres sous la couche définie comme celle de l’impact du météorite. Ce serait donc la fin de la controverse ? Pas encore puisque les chercheurs en faveur de la théorie de l'événement sismique ne désarment pas.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017