Excite

La flamme olympique débarque aux Etats-Unis

Alors que plane la menace de nouvelles actions de militants dénonçant le régime de Pékin, San Francisco se prépare à toutes les manifestations possibles de la part des militants pro-Tibet.

Suite au fiasco lundi de la traversée de Paris, interrompue à plusieurs reprises, écourtée et terminée en bus, et des incidents à Londres le week-end dernier, les autorités de San Francisco ont renforcé la sécurité.

Le maire, Gavin Newsom, a prévu une très forte présence policière et une "adaptation" permanente du trajet de la torche au fil des évènements: "l'itinéraire n'est pas fixé. Il continuera de changer tout le temps jusqu'à ce que la flamme soit passée", a-t-il précisé.

Par crainte d'incidents, le quartier de Chinatown a été exclu du parcours. Déjà en début de semaine, trois militants pro-Tibet étaient parvenus à se hisser sur des haubans du Golden Gate et à y déployer des banderoles, faisant craindre des incidents dans la ville californienne.

Plusieurs organisations ont d'ores et déjà annoncé leur intention de manifester sur le parcours, et si la plupart d'entre elles affichent la volonté de le faire sans perturber l'évènement, elles soulignent aussi l'impossibilité de contrôler des initiatives individuelles. Robert Ménard a affirmé qu'il y aurait des équipes militantes de Reporters sans Frontières, présentes, tout au long du parcours américain, sans préciser s'il y aurait des affrontements de leur part.

Save Darfur Coalition, Amnesty International ou Students for Tibet ont ainsi appelé leurs militants à ne pas tenter de barrer le parcours. En revanche, l'Alliance démocratique américano-birmane, qui prévoit une manifestation dès cet après-midi sur le pont du Golden Gate, a indiqué prévoir "des actions directes" pendant le parcours de la flamme.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017