Excite

La France entend défendre l'aide alimentaire européenne

Alors que ce budget communautaire est menacé pour cause de réduction des déficits budgétaires, le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, indique dans le journal La Croix s'être coordonné pour le défendre avec l'Italie et l'Espagne.

La France souhaite le maintien du budget de l’aide alimentaire européenne alors que 20 millions de personnes souffrent de la faim sur le continent européen, a indiqué à Rome le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll. «Ce que nous défendons avec les associations caritatives, c’est avant tout la nécessité de préserver un budget consacré uniquement aux aides alimentaires», déclare le ministre dans un entretien publié par le quotidien français La Croix.

Stéphane Le Foll, qui participait à la Journée mondiale de l’Alimentation au siège de l’Organisation des Nations unies pour l’Agriculture et l’alimentation (FAO), s’est accordé avec ses «homologues italien et espagnol pour défendre l’objectif d’une politique alimentaire face à la Commission européenne qui veut mettre fin à l’actuel programme d’aide aux plus démunis», poursuit-il.

«Il y a un débat pour changer la nature de l’aide alimentaire «de l’ordre de 500 millions d’euros par an au niveau européen, dont 70 pour la France» et la transformer en aide à la pauvreté», explique le ministre de l’Agriculture qui entend se «battre» pour «maintenir une politique spécifique d’aide alimentaire aux plus démunis».

«Nous avons dépassé la barre des 20 millions de personnes souffrant de la faim en Europe. Les associations caritatives ne peuvent se retrouver en rupture de stocks alimentaires», affirme-t-il.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017