Excite

La France est officiellement en récession

Plusieurs mois qu’on en parle, hier, les statistiques de l’Insee l’ont confirmé. D’après sa nouvelle prévision de croissance pour la fin de l’année rendue publique, après un second trimestre à -0,3%, le troisième et le quatrième trimestre 2008 devraient enregistrer une baisse du PIB (produit intérieur brut) de -0,1%. La récession étant définie par les économistes comme deux trimestres consécutifs de croissance négative, si ces prévisions se confirment, rien ne sert de se voiler la face: la France est en récession.

La crise économique vous déprime-t-elle?

Récession

Ceci dit, les économistes de l’Insee et le gouvernement se refusent à employer ce terme tant redouté. Se référant à une autre définition de la récession, qui prend en compte l’ampleur du recul, ils soulignent que 2008 sera tout de même sur la globalité, une année de croissance: +0,9%.

"Aux Etats-Unis, on définit la récession comme une baisse significative répandue dans l’ensemble de l’économie qui dure plus que quelques mois et qui affecte à la fois la production industrielle, l’emploi, les revenus, le commerce de gros et de détail", rappelle Eric Dubois, chef du département de conjoncture de l’Insee. Il préfère donc parler de "croissance qui cale", comme dans l’ensemble de la zone euro.

Toujours du côté des bonnes nouvelles, avec la crise financière mondiale, l’Insee prévoit une légère hausse du chômage bien entendue accompagnée d’une diminution du pouvoir d’achat. Haut les cœurs!

Photo: 20minutes

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017