Excite

La France formera la police et la gendarmerie algériennes

Michèle Alliot-Marie, en visite en Algérie, a été reçue par le président Abdelaziz Bouteflika, qui voulait l'entretenir de ce qui se passe dans le sud de son pays. Car l'instabilité de la zone sahélienne préoccupe plus que jamais de chef de l'Etat algérien, qui a d'immenses besoins sécuritaires pour son pays.

La ministre de l'intérieur a quant à elle insisté sur les dangers du trafic de cocaïne qui passe désormais par l'Afrique et le Sud algérien avant d'inonder l'Europe. Elle a milité pour l'instauration d'un centre de coopération antidrogue pour la zone méditerrannée.

Le ministère de l'intérieur algérien a prévu de recruter, en seulement trois ans, 130 000 policiers, gendarmes et soldats du feu, chiffre ahurissant. Et c'est Paris qui sera privilégié pour aider à la formation de cette force renouvelée. Michèle Alliot-Marie y voit le signe d'une “relation d'exception”. D'ici à 2010, les effectifs de la police algérienne cont donc passer de 140 000 à 200 000 agents, ceux de la gendarmerie de 80 000 à 120 000 militaires et ceux de la Sécurité civile, de 30 000 à 60 000 hommes.

Un partenaire stratégique

Les candidats ne manqueront pas: dans ce pays de 33 millions d'habitants, où 65% de la population a moins de 30 ans, le seul concours national de la Sécurité civile en 2007 avait offert 2000 places à quelques 60 000 inscrits. Quand le plan de recrutement sera réalisé, l'Algérie comptera un agent de sécurité pour 100 habitants, soit trois fois plus qu'en France, pour un territoire à contrôler trois fois plus étendu.

Alger a donc établi sa liste “de courses”: du matériel, des formations adaptées, notamment sur les techniques d'intervention et la gestion des foules, des échanges de cadres, des outils performants de police scientifique pour remonter son taux d'élucidation des affaires, des formateurs de formateurs.

MAM veut aller plus loin encore, en développant des équipes communes d'enquête. Et puis, dit-elle, en termes choisis, “nous sommes, pour notre part, demandeurs de l'expertise algérienne remarquable dans des domaines tels que la lutte antiterroriste”.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017